Internet mon amour

moi non plus ….

Internet mon amour, présentation

leave a comment »

Est-il possible de penser l’Internet? Le réseau des réseaux a infiltré nos vies, nos économies, nos pratiques sociales et culturelles, transformant et bouleversant l’économie, les relations humaines et notre rapport au monde.

Pourtant, le Web, le P2P, les chats et autres transferts de données informatiques restent l’objet de fantasmes plus ou moins médiatiques, entre mirages d’une réussite facile (hier la «bulle» de la Net-économie, aujourd’hui le Web 2.0) et craintes du grand méchant pédophile, d’un terrorisme en réseau ou d’un piratage généralisé.

A l’initiative d’« artisans » du réseaux, les rencontres « Internet mon amour » proposent de tisser des liens entre ces réseaux immatériels et le monde de la pensée (écrivains, biologistes, économistes, philosophes…). Parce que les enjeux artistiques, culturels, économiques, politiques, sociaux et identitaires d’Internet dépassent largement ses acteurs.

Les rencontres «Internet mon amour» vous invitent avec sérieux et humour, légèreté et imagination à envisager ensemble au cours d’après-midi du dimanche, les problématiques liées à ces pratiques. Invités prestigieux, chercheurs ou spécialistes de l’écologie… Chacun sera convié pour relever le défi de penser les réseaux pour penser le monde.

Les «artisans» d’Internet mon amour: Annie Abrahams, artiste, Olivier Auber, chercheur, Christophe Bruno, artiste,  Xavier Cahen, artiste et fondateur de pourinfos.org, Agnès de Cayeux, net-artiste, Géraldine Gomez, curatrice au Centre Pompidou, David Guez, net.artiste, Christophe Jacquet dit Toffe, activiste graphique, Valentin Lacambre, figure de l’Internet indépendant, fondateur d’Altern et Gandi, Nathalie Magnan, cyberféministe, Albertine Meunier, net-artiste, Annick Rivoire, créatrice du site Poptronics, Anne Roquigny, curatrice nouveaux médias, Cyril Thomas, historien de l’art.

(Identifiant visuel ima: christophe jacquet dit toffe)

Publicités

Written by internetmonamour

mars 2, 2009 at 4:32

Publié dans rencontres IMA

Black out internet.

leave a comment »

HADOPI - Le Net en France : black-out

Written by internetmonamour

février 27, 2009 at 4:58

Publié dans action

Tagged with , ,

internet mon amour #5, Pourquoi la création ne soutient pas la loi Hadopi [Hors les murs]

with one comment

Rencontres Internet mon amour #5
[hors les murs à Marseille]

Pourquoi la création ne soutient pas la loi Hadopi

Conférence/débat le 17 février 2009 à 18h30 à Marseille,
dans le cadre de Riam (Rencontres
internationales des arts multimédia, 12-18/02/09).
La Boate, 35, rue de la Paix, 13001 Marseille, entrée libre.

Tous pirates ! Le gouvernement français est sur le point de faire adopter la loi Création et Internet (précédemment nommée Hadopi, mais de facétieux activistes l’avaient renommée Hado-pipi de chat…) alors que, même aux Etats-Unis, la répression des internautes marque le pas. Il y a urgence à s’opposer à cette loi dangereuse pour la démocratie, l’Internet et la création. A l’initiative d’« artisans » du réseau (chercheurs, artistes, critiques, observateurs et activistes), Internet mon amour lançait en septembre 2008 la pétition « Téléchargez-moi », la première à fédérer la scène du Net. 86 signataires au lancement, 661 aujourd’hui, disaient non à ce texte qui va à l’encontre de la culture du réseau et de l’évolution des technologies.

Pour aboutir à un projet de loi 3.0 Création et Internet, et malgré le silence assourdissant de tous ceux qui se positionnent comme les défenseurs des droits d’auteur sur ces questions, les Rencontres Internet mon amour, créées au début 2008 au Centre Pompidou pour réfléchir aux enjeux artistiques, culturels, économiques, politiques, sociaux et identitaires d’Internet, se délocalisent à Marseille le temps des RIAM. Elles invitent à discuter de propriété intellectuelle et de création à l’heure de la dématérialisation accélérée des contenus.

Crise du disque, crise du cinéma, crise des modèles économiques… Et l’artiste dans tout ça ? Comment sortir du mauvais débat qui oppose les internautes téléchargeurs « irresponsables » aux artistes « spoliés », quelles alternatives au système répressif français (la fameuse « riposte graduée ») envisager ?

Pour entamer l’échange, quelques-uns des « artisans » d’Internet mon amour prendront le train pour Marseille :

Annie Abrahams, artiste d’origine néerlandaise vivant dans le sud de la France, où elle travaille la vidéo, la performance et l’Internet.
http://bram.org/info/

Agnès de Cayeux, artiste venue du spectacle vivant pour importer sur l’Internet l’idée d’une scène réseau (avec notamment x-réseau, projet en cours au théâtre Paris-Villette),
http://www.agnesdecayeux.fr/

Valentin Lacambre, historique de l’Internet indépendant français, fondateur d’Altern et Gandi, respectivement premier hébergeur et registrar libres en France, et de la Coordination permanente des médias libres.
http://www.altern.org

Annick Rivoire, fondatrice du média des cultures électroniques Poptronics, journaliste critique de la culture digitale depuis 1995, co-auteur de « Second Life, un monde possible » (Les Petits Matins, 2007).
http://www.poptronics.fr

Cyril Thomas, théoricien en histoire de l’art contemporain, co-auteur de catalogues d’artistes (Annette Messager, Paul-Armand Gette) et de « L’Imprimerie du regard. Chris Marker et la technique » (l’Harmattan, 2008), critique pour Artnet.fr, « Mercure, les médias autrement » et Poptronics.

Contact : info@internetmonamour.fr

Appel à participation à la performance, intervention, action : Je vous en prie, entrez

Written by internetmonamour

janvier 20, 2009 at 4:30

Publié dans rencontres IMA

Tagged with , , ,

internet mon amour #4, Morceaux sonores de la rencontre

leave a comment »


Enregistrement
de la session #4 : Le sexe des anges, du net et des enfants

introduction IMA Annick Rivoire. 30Mo

intervention Wendy Chun. 80Mo

traduction Stephen Wright, modération Nathalie Magnan.

Written by internetmonamour

décembre 15, 2008 at 3:56

internet mon amour #4, Liste des ressources

leave a comment »


références

–  « Control and Freedom: Power and Paranoia in the Age of Fiber Optics » (MIT, 2006)
–  co-editeure (avec Thomas Keenan) de « New Media, Old Media: A History and Theory Reader » (Routledge, 2005)
Wendy Chun podcast Ars Electronica (en)

voir aussi

Laurent Chemla 2002
– Clip les dangers potentiels d’Internet
PSICO : Parents pour la Société de l’Information et de la Communication
Suivez  PSICO_france sur Twitter

Written by internetmonamour

décembre 15, 2008 at 3:55

Publié dans rencontres IMA

Tagged with ,

internet mon amour #4, Le sexe des anges, du net et des enfants

leave a comment »

Internet mon amour, Quatrième séance, le Dimanche 14 décembre 2008
Centre Pompidou, 18:00-20:00 dans le cadre du cycle Troisième oeil, petite salle, entrée libre.

Le sexe des anges, du net et des enfants

internet mon amour #4, Le sexe des anges, du net et des enfants

Les Rencontres Internet mon amour, rendez-vous initié par des « artisans » du réseau (chercheurs, artistes, critiques, observateurs et activistes), mettent à nouveau les pieds dans le plat numérique, celui des fantasmes sécuritaires et identitaires qui entourent l’Internet. La pédophilie/pornographie, inquiétude justifiée de tout parent, devient avec les réseaux un motif de panique relayée par certains de nos responsables politiques, nombre de médias, et donc l’opinion. Cette paranoïa justifie la mise en place de lois liberticides, techniquement inefficaces, et de campagnes de prévention irresponsables.

Les rencontres Internet mon amour proposent une déconstruction culturelle de ce véritable marronnier du Net, alors que la secrétaire d’Etat à la Famille Nadine Morano s’apprête à lancer une campagne de prévention avant Noël. Alors qu’au même moment, les majors et industries culturelles de masse luttent contre le téléchargement illégal en forçant l’adoption de la loi Hadopi. Dans ce contexte, il est aisé de brouiller les pistes et de présenter l’Internet comme un lieu de non-droit, où proliféreraient pédophiles et pirates.

Pour faire le point sur ces questions, Internet mon Amour invite Wendy Hui Kyong Chun, professeure associée du département « Modern Culture and Media » à la Brown University aux Etats-Unis, auteure du livre de référence « Control and Freedom, Power and Paranoia in the Age of Fiber Optics » (MIT, 2006), à déconstruire cette paranoïa induite par les machines en réseau. Forte d’un double cursus en ingénierie des systèmes et en littérature anglaise, Wendy Chun articule dans ses recherches sur les médias numériques la relation entre contrôle et liberté. Elle a également publié avec Thomas Keenan « New Media, Old Media: A History and Theory Reader » (Routledge, 2005).

Ressouces.
Ecouter la séance.

Written by internetmonamour

décembre 14, 2008 at 3:41

Publié dans rencontres IMA

Tagged with , ,

internet mon amour #3, Morceaux sonores de la rencontre

leave a comment »

Written by internetmonamour

septembre 27, 2008 at 3:13